Les secteurs les plus en pointe dans la mobilisation contre la réforme des retraites ont maintenu le cap pendant les fêtes de fin d’années. Un mois de grève à la SNCF et à la RATP envers et contre tout, un mois de perte de salaire pour défendre la retraite de toutes et tous. C’est la solidarité interprofessionnelle !

Lorsque le gouvernement propose que le nouveau régime de retraite ne s’applique aux personnels de l’Opéra de Paris que pour ceux qui arrivent en 2022, ils répondent : « Il nous est proposé d'échapper personnellement aux mesures, pour ne les voir appliquées qu'aux prochaines générations. Mais nous ne sommes qu'un petit maillon dans une chaîne vieille de 350 ans. Cette chaîne doit se prolonger loin dans le futur: nous ne pouvons pas être la génération qui aura sacrifié les suivantes ». C’est la solidarité entre les générations !

Car si la réforme injuste de Macron-Delevoye passe maintenant, il sera difficile de faire marche arrière et de reconstruire un système juste et équilibré ! Les retraité.es de tous les pays qui se sont engagé.es dans cette voie en paient le prix fort. Les suédois.ses ont perdu plusieurs centaines d’euros en passant au système à point, pendant que les retraité.es allemand.es comme les anglais.es sont obligé.es de re-travailler pour finir les fins de mois. C’est cette perspective que nous devons combattre.

Les 9 10 et 11 janvier organisons des journées mortes dans les mairies, départements, régions, etc. Plus de cantine scolaire, de ramassage des ordures ménagères, de transport scolaire, plus de services sociaux, plus d’état civil...

 

 JEUDI 9 Janvier 2020 :

MONTPELLIER - 14h00 -Place de Zeus

BEZIERS - 10h00 - Bourse du travail 

SETE - 10h00 - Place de la mairie

 

Le tract de la Fédération Sud CT

Le tract de Solidaires - Fonction Publique