Le Syndicat national des journalistes (SNJ), première organisation de la profession, condamne fermement l’agression inqualifiable dont a été victime José Barroso, reporter à la rubrique football de L’Équipe.

Samedi dernier, à l’issue de la rencontre de Ligue 1 Valenciennes-Montpellier,ce journaliste a été pris à partie par plusieurs joueurs montpelliérains en salle de presse puis pourchassé sur le parking du stade du Hainaut. C’est dans ce sous-sol qu’un joueur héraultais lui a asséné un coup de poing qui lui a fracturé la base du nez.